18/07/2005

 MOMENTS MAGIQUES

La vie vous accorde parfois ces petits moments magiques qui vous laissent pantois d’admiration et d’émotions

un véritable carambolage temporel ,culturel et géographique ,qui vous prouve a quel point vous existez et  que vous côtoyez a chaque instant la 4em dimension .

Qu’on ne vous a pas oublier, ni épargner.

Que même or de la Belgique, a des milliers de km, le surréalisme existe.

J’étais assise dans un de mes restaurant japonais préférer de la ville .

Critère d’appréciation :

Celui qui m’offrira le sushi cadeau compliment de la maison, le plus beau, le plus cher, compte tenu de l’adition double sel pratiquée dans ce genre d’établissement, je n’ai aucune honte a avaler gratos ce que j’obtiens a  la force de mes sourires .d’ou ma prédilection pour un siège au sushi bar

 

Comme nous sommes au Koweït, un chats n’est jamais un chats et un chien encore moins .

c’est donc un chef philippin déguise en samouraï et son fidèle ninja  sri lankais qui confectionnent mon lunch avec la dextérité d’un maître d’art martial .

Je remarque que les proportions ont augmenté sensiblement et que la mayonnaise fait partie intégrante de tout sushi Hallal* qui se respecte.

Je me dit alors dans mon moi-même :’ ils ont réussi a faire du junck food même avec le plus diététique des repas. je m’attend a ce qu’on me serve des frits au ketchup   

 

‘manger mal, manger beaucoup ,manger tout le temps , est le sport national de ce pays .

 

 Ceci pour dire. ou que vous soyez , on vous rappel toujours ou vous etes.

 

Je déguste donc bien tranquillement mes makis , les yeux fixe sur la tele plasma Philips qui passe en boucle Tokyo by night en hélicoptère  , et jardin nippon en fleur . hypnotique dénué de sens et parfaitement inutile .

Et voila que tout a coup la musique entonne une intro qui me transporte en un instant a la vitesse matrix dans mon adolescence en France !   .

Vous souvenez vous de «  la boum «  ouiii le film débile avec Sophie Marceau.

Je me tourne

Personne ne réagit , deux bedoins en dichdacha ( jelaba local)  apprennent les rudiments du maniement de baguette … avant même ceux de la fourchette et du couteau ….

Les petites serveuses rigolent derrière les bambous en plastic transparent super tendance,

Une procession shintoïstes défile sur le Philips

Rien absolument rien ne se passe

Je me dit : ils ne peuvent pas connaître , c’est impossible .

 

Et la ! ……… mon samouraï ……. Se penche ver moi ….et de ses yeux langoureux mais bride ,et me chante : dreeeeammm of my realityyyyyyy ,,,, na na na ……quand a ninja il enchaine ……… la la …. Fantaisy ……… avec sourire email diamant  .

Mes idée se scrabouche , mon passé , mes sushis ,  le wasabi , la mayo , le mec a la fin du film qu’était super beau , non d’un chien  !j’ai 38 ans et des bouffe de pucelle . C’est quoi ce gag ?

 

Je demande l’adition

Et puis je me dit .

Que je dois retourner au bureau …. Et vous raconter mon aventure .

 

Hallal * pour ceux qui ne connaissent pas la culture musulman , c’est autorise par l’islam , on tranche la gorge des poissons en criant (Alla ho Agbar ) pour le remercier de donner sa vie pour finir en maki . enfin … en résume . parce que les moules et les crabes c’est aussi Hallal alors ils ont du inventer un truc spécial . mais ca je ne sais pas encore



11:50 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Dreams are my reality Keskon s'emmerderait aussinon!

Écrit par : T2 | 24/07/2005

Les commentaires sont fermés.