24/07/2005

A toute les rondes célibataire timides de la planète !

 

je suis sure qu’il vous est arrive a tous et surtout a toutes , d’être un jour humilier par LA petite réflexion  cinglante qui vous clou le bec vous laissant nue , impuissante paralysée de honte . Cette flèche verbal qui vous perce le cœur , qui libère la petite larme de regret refoulée que vous essayez tant bien que mal de cacher en regardent un hypothétique oiseau qui passe .

 

Cette remarque incongrue dont la réponse ne viens que deux heures plus tard  au volant de la voiture , ( j’aurais du dire ça ! ………….. )

 

message a tous les trouducs et les trouducesses qui se permettent d’envahir l’espace intime des autres avec leur langue de vipère ! !ON VA VOUS METRE MINABLE ! VOUS ALLEZ PLEUREZ VOTRE MERE !   

 

Les :t’as pris du pois , pourquoi t’es pas marier , ton jean te boudine ,et autres gentillesse du genre tout ça c’est fini !!

Parce que voila le but de ma démarche

Elaborer des réponses toutes faites a apprendre par cœur , non seulement crée un solide bouclier , mais devenir une Laura Croft de la repartie , dégainer votre venin en une nanoseconde , étaler l’adversaire au sol ,l’achever sur place et de préférence en public !!

 

J’ai arrête de fumer il y a 1 ½ an et comme tous le monde sais , le prix a payer pèse 10 klg + 10 klg  de dérèglement thyroïdien  , en total je suis passe d’un 38 .40 a un 44 en 6 mois .

Je monte a cheval 3 h par jour (tous les jours !) et je mange tellement de légumes que ça me rend chèvre . Les régimes le sport tout ça c’est du pipo c’est comme devenir une nageuse russe avec une combinaison bonhomme Michelin : les muscles poussent sous la graisse  ,

 Seul un bon 100 mlg d’eltroxine quotidien est capable de venir a bout de mon armure graisseuse.

 

Quand j’etais jeune et belle , j’étais trop maigre pour eux ( le standard oriental est très au dessus de la moyenne européenne )  miss cochonou ici c’est Sindhi Crowford .

Le jour ou j’ai commence a leur ressembler c.a.d : bonbonne de gaz mais en plus mince plus ferme plus blonde , elles et ils se sont mis a me cuire aux petits oignons me suggérant d’arrêter les loukoums .

J’en arrivait a me cacher des que je voyais de loin une connaissance qui ne m’avait pas vu depuis longtemps .

Et puis un jour , une réception incontournable , a majorité libanaise (les pires sur l’échelle de Richter ) je savait que j’allais souffrir , en prendre pour mon grade , déguster , encaisser .

Au font moi j’avais une bonne raison d’être plantureuse, chez  les femmes arabes  ce sont des bourlets de fainéantise  qu’elles se trimbalent , choutees aux pinuts-chocolat-sitcom .

 Le mariage fait grossir surtout a Beyrouth ! a koweit on se mari déjà obèse . au Caire elles attendent de pondrent pour prendre de  l’ampleur

Et toutes ces moukères prennent un malin plaisir a envahir votre espace vital :

 

Elles :-Walla ya Zilda Shoo eyda ? enty kebir ,lazen akel shouaya sawee regiiiiime !

Moi : -Kus homak ya kelba kharbouta !  ! ça c’est juste en pense ( arabe très vulgaire )

 

En vérité  ce n’est qu’ au bout de la  15 em vannes que j’ai explosé en un flux de vitriole droit dans la face de madame-jalouse-perverse qui se pavanait du haute de ses 140 cm pour 110 klg  devant ses amis snobanais  .

 

Retournement de situation ! schcrouch-shcach- pif -paf……etc…. la méchanceté gratuite a un prix , ça c’est jute un acompte ..

 

Elle se racrapotait disparaissant dans sa robe a 3 sous, j’ai pour la première fois vu la panic dans les yeux d’une mégère. et je l’avoue  j’en ai tiré une grande satisfaction sur font de vendetta .

 

Depuis je n’ai plus peur, j’attend l’instant fatidique ou mon prédateur deviendra ma proie . . . ou son visage se remplira du sang de la honte, puis se videra pour laisser couler la sueur acide de l’humiliation. Pour se confondre en millions excuses, se jurent que plus jamais il n’ouvrira la benne  a ordures qui lui sert de bouche.  

Avis aux amateurs.

 

Ps : j’ai besoin de vos expériences, écrivez moi les réflexions les plus blessantes qu’on vous ai balance.

 

    

 

 

 

 

 



10:04 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

mon nez j'ai un nez à la cléopâtre, hyper fin et long comme le bras de Chirac quand il s'agit de tremper dans des affaires louches. j'ai donc survolé le monde cruel de l'enfance affublée de surnoms savoureux style "concorde" ou "cyrano", celui de l'adolescence avec des réflexions assez désobligeantes (il vaut mieux te voir de face qu'avoir à faire le tour, ça prend moins longtemps, ou, tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez, mais c'est déjà une belle distance), jusqu'à ma dernière erreur sentimantale qui, il n'y a pas plus tard qu'un mois, m'a sorti sans rigoler le moins du monde: "je suis certain que tu n'as aucun complexe à cause de ton nez". Ce à quoi j'ai répondu: "aucun, non; comment diable fais-tu pour être à ce point perspicace? je suis d'ailleurs certaine que le fait de ne pas avoir de cerveau ne te complexe pas davantage...."
Car vois-tu, Zelda, une fois qu'on a décidé une bonne fois pour toutes que CE physique précis, c'est le sien, et qu'il faut l'aimer et le chouchouter parce que c'est celui avec lequel, quoi qu'il arrive, tu te réveilleras et t'endormiras jusqu'à la fin de tes jours, tout passe parfaitement.
Nous sommes tous TRES beaux; c'est la noirceur des âmes et des coeurs qui rend toute chose laide.
Belle journée, mamzelle!

Écrit par : fun | 24/07/2005

Ma chérie, virgule.... Pour reprendre tes termes....va falloir que chtessplik un trucque j'ai mis du temps à comprendre.Odilon m'a aidé.Il m'a raconté qu'un jour ayant les cheveux longs, on l'a pris pour une fille, de derrière et je ne me souvviens plus bien soit il s'est fait verbalement emmerder ( je ne sais pas quel autre nom flatteur mensonger la gente masculine pratiquant ce genre d'attitude à l'égard des femmes appelle celà et ne souhaite pas le savoir; dans mon référentiel QI, égalemnt fourni en kit -avec le Q-j'appelle ca emmerder) soit mettre la mains aux fesses et il m'a dit: là j'ai réalisé quel enfer pouvait être la vie d'une femme, objet de convoitise sexuelle en libre service.
Suite à quoi je suggère que tu maigrisses et moi de même et qu'on foute une bonne vielle jellahbah pardessus nos corps sublimes, qu'on enlève juste entre femmes pour faire chier les mama libanaises avec lesquelles j'ai aussi un compte à régler.Qui n'en n'a pas..
Kesten pense?
Parfois il n' y a rien de plus invivable que d'être belle.
Alternative tempraire appliquée: on vire tous les cons et les connes. Reste plus grand monde.Ouf.Jpréfère...

Écrit par : T12 | 24/07/2005

Les réflexions bêtes et vaches J'avais un peu grossi (ou, je sais, nous sommes toutes à la merci de notre gourmandise éternelle) et une femme est venue vers moi en me disant : oh ! félicitations ! c'est pour quand ? Là dessus, j'ai répondu : oh depuis ce matin, certainement !

Ou alors, quelqu'un de ma famille, passant lentement son doigt sur le rebord de la fenêtre (je dirais même sadiquement) où il y avait UN PEU de pousière : "tu sais, ce n'est pas comme ça qu'on garde un mari à la maison". Il m'a fait cette réflexion il y a 16 ans et je suis toujours mariée... et avec le même !

Merci pour ce blog revigorant et plein de charme !

Écrit par : Ysaline | 10/08/2005

Je partage votre avis du sujet, et je vous suis vraiment reconnaissant d'avoir donnée tant de renseignement sur votre blogue.

Écrit par : pronostic france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.