29/11/2005

Moi bédouine !? m’enfin !

 

Parce que tout le monde me traite de bédouine, je veux savoir pourquoi.

Ce soir j’ai fait l’inventaire de ce je trainbale dans ma voiture.

Une brosse a cheveux

Des sucres pour les chevaux

Un frigo plein de bouteilles d’eau

Un câble pour traction 10 tonnes

Une pelle

Des tapis pour s’assoire

Des couvertures pour se couvrir

Une lampe torche

Du charbon iranien (le meilleur)

Des bougies d’extérieurs

Du thé avec une théière en métal

Un butagaz

Du sucre, du lait en poudre des petites cuillères

Des verres a thé

Une cane de 7up

De l’huile solaire

Un briquet

Des bottes

Des chaps

2 chaises

Mais tout ca ce sont des choses dont j’ai besoin tous les jours ! comme tous le monde

Non franchement ! moi une bédouine ? pas du tout !!


20:42 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

28/11/2005

Allo madame Zilyda

Allo madame zilyda zigiel……aum ? ici la banque NBK , vous avez effectue un transfère locale en devise  « rial Omanaise » est ce bien la votre choix ???? avec un accent indien a couper au sabre yéménite .

Et bien pour la première foi de ma vie j’ai paye mon loyer en agent Omanais , je trouve ça très exotique , j’ai l’impression d’habiter a Mascate dans une maison parfumée de bois de santal .

250 rials = 150 dinars ça fait combien en dirhams ça ? va savoir en roupies en piastres en pound , en livre égyptienne ou libanaise . Tous ces billets qui ventent les beautés de leur pays, les dictateurs souriant bon papa gâteaux. C’est fou ce qu’on voyage sur un billet de banque.

Le moi prochain je paye en yen japonais …. Pas con non ? noël a Kyoto sans sortir de chez moi . C’est comme avoir une maison sur un tapis volant .





23:06 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

25/11/2005

Je suis vraiment un garce ,mais une gentille garce .

je suis une garce , mais une gentille garce

 

Ce pauvre type n’a rien fait pour avoir une tête qui ne me revient pas , une attitude de gamin rêveur , et des caprices de Dieux .

Il dors jusqu'à midi ce qui a priori ne me regarde pas ,mais que je lui reproche copieusement .

Je rejette ses appels après 16 h et le week end .

Je l’engueule l’air méprisant a chaque suggestions qui va me donner le double de boulot . 

je le menace de réviser mes honoraires a chaque changement .

je vire SON dessinateur

 

c’est pourtant le seul et unique client koweitien en  8 ans qui, non seulement paye rubis sur l’ongle sans négocier , mais en plus, il est content et il l’exprime avec des cascades de remerciements sincères ,

 

ni prince ni princesse ne m’a jusqu’alors dit le moindre merci ou évoque la moindre satisfaction (étiquette oblige)   . alors pensez vous ! celui la je vais l’appeler Mr Cerise-sur-le-gateau

et puis sincèrement son restau j’y met du cœur .

 


09:07 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

21/11/2005

La belle affaire

L’avantage de travailler dans un pays du tiers monde riche de préférence, c’est que l’on peut y construire n’importe quoi pour n’importe qui n’ importe où n’importe quand et surtout n’importe comment.

Me voila donc l’architecte du 45902278445 em restaurant de la ville . a coter du 45902278444 et en face du 45902278443 em restaurant de la ville .

 

Comme vous l’avez probablement devine :

Manger est un sport national

téléphoner : une activité ,

conduire sans but : un divertissement .

 

Mon client entrepreneur , grand génie devant l’éternel (de chez lui )et fetard invétère , imagine le concept du siècle :

Copier ce qui marche dans les 45902278444 autres restaurants. par une MULTITUDE de bars ( mots qui sonne comme le Messie) le bar est au koweit ce qu’est le jardin tropical en Alaska .

 

Les koweitiens on ce sens merveilleusement positif de voir tout très très grand ,super grand . ils imaginent des maisons en caoutchouc super extensible , des terrains en sable mouvant expendateur . Des ascenseurs qui vous promènent en vertical-horizontal . ils sont de grand poètes , de doux rêveurs ,ils ne se concentrent que pour regarder combien ça coûte , le reste du temps ils se baladent de nuage en nuage , ils sont des cerf-volant blanc … et moi je tir les ficelles les pieds dans le béton ,le bâton a la main pour leur taper sur la tete de linotte  …hep !!! come back … waik up !!  

 

 

 

 

 

 

 

 


11:32 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

11/11/2005

j'etais pas la pcq j'etais LA

J'etais pas la pcq j'etais LA .
j'ai participe a un rally dans le desert du Kowait .... c'etait GENIAL
Merci DOM et Patrick .;..je vous adore .

17:20 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

07/11/2005

dans la confidence des Dieux ....suite

 

Mes Clients sont timides, engoncés  dans un complexe d’infériorité   qu’ils traduisent en arrogante supériorité envers les plus petits qu’eux .

Ils sont embarrassées a l’idée de dévoiler a une star-de-la-deco-de-la-scene-internationale  la simplicité toute primitive de leur mode de  vie.

 Assis sur des millions de $ au milieu du désert , une casserole en aluminium a plus de valeur qu’un ticket pour le festival de Caracal a Rome , ou la biennale des antiquaires du carrousel du Louvre .

 

4 ans après le commencement des travaux , je découvrais  leur extrêmement modeste conditions de vie . ils vivaient en compagnie de leur troupeau de chèvres et de bonnes , d’un vieux cuisinier iranien qui tambouille a même le sole. Le même qui aujourd’hui a niquer(in no time ) les cuisines hi tech super pro. Qu’on lui a construit, il a finalement installé son matos préhistorique sur la terre cuite italienne a cabochon de marbre du patio .

Quand au poissonnier c’est dans le salon bleu  qu’il pressente a même le marbre cristallin des carrières grecques , sa pêche miraculeuse , sous l’œil et les mains connaisseuse de la princesse . confortablement installer dans une bergère louis XV tapisser de soie damassée . pure merveille de chez Lelievre , 250 euro le m , elle essuie copieusement ses mains gluantes, sur les accoudoirs de soie .

 

A défaut de passer un savon  a son altesse royale j’insulte le pêcheur. mes gesticulations lui font autant d’effet qu’un poulpe sur le pont de sa barque .

 

J’apprend par le gardien que le jour d’avant c’était le cadavre d’un mouton sanguinolent que l’on apportait sur les tapis Aubusson du même salon

 

De retour au bureau ,Je feuillette rêveuse les pages d’un ‘Bizance’ le plus beau magazine de deco du monde . juste pour me convaincre ,que je fais le plus beau métier du monde .

 

MEA COULPA  . Seulement les membres féminins âgée de la famille sont un peu en décalage avec notre temps, les autres pour la plus pare éduqués aux usa , sont tout aussi discret mais vivent au 21 siècle . 

 

Voyez vous, la différence entre les petro-dolars et les roubles russes, c’est la propreté.

Entre seigneurs du désert et voyous parvenus , comme on dit  «  ya pas photo !»

 

 


08:39 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

02/11/2005

Dans la confidences des Dieux de l’olympes

 

Vous me direz mais pourquoi donc la famille royale  n’emploi que des anonymes (mais néanmoins talentueux … he he …)comme moi pour satisfaire leurs caprices architecturaux .

Tout milliardaire qui se respect aime exhiber sa fortune a travers des personnages glamour tel que , des acteurs célèbres , des avocats acteur , et des architectes fameux qui posent l’air inspire dans les magazines de deco type ‘architecture digest ’

.plus glamour encore l’architecte d’intérieur joui d’une notoriété a la démesure de ses honoraires , de son shoping en jet prive , de son éternelle élégance de son patrimoine exubérant .

Cet architecte la n’est jamais sale ! … il a toujours les cheveux parfait ! …la réplique approprié … des manières d’aristo… et des clients en platines massif.

Je me suis toujours demandée comment font ils pour communiquer avec la classe ouvrière ( du meme pays ) qu’ils ont chroniquement  tendance a mépriser .

Le décorateur  n’est finalement qu’un architecte raté confiné aux coussins, aux rideaux, aux carrelages. Pas de quoi en faire un yogourt ! 

Quand il réussi c’est qu’il a plus de goût pour choisir les carrelage de quelqu'un de préférence célèbre .  ainsi les chiots de Donald Trump constituent un véritable tremplin professionnel .

Les chiots de mes clientes ,eux ,sont un naufrage professionnel (lire : le royale trône pour un royale derrière ) .

 

 

 

 

 



09:36 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |