10/08/2006

Et dieu créa la femme des autres .part tow

Le cinéma est un miroir plus ou moins réaliste de la societee . dramatique pathétique romantique , tout est la pour faire rêver un publique qui se reconnais a travers des élément de son quotidien ,peut importe l'époque ,les personnages sont forgés sur les codes sociaux reconnaissable par celui qui les regardes .

Ainsi le cinéma populaire arabe est un incessant brouhaha de pleurs, de cris, de trahisons,de jalousie , de perditions, de musique tonitruantes et primaires , ou la femme est a la fois soumise et castratrice . Elle parle fort et beaucoup, sans réfléchir. Tantôt victime, souvent diabolique elle incarne l'élément perturbateur pour l'homme.

Elle est exigeante ,capricieuse, rondelette, et son but est de manipuler tout ce qui tourne autour de sa personne .

Malgré les sempiternelle chansons d'amours sans substances qui se produisent aux rythme de 10 par seconde dont 9 en Egypte , les unions dans la réalités restent  arrangées par les familles au sein de la famille si possible .

Ce qui crée un vide sidéral dans le lit conjugal.

 

The last Samouraï est passé il y a quelques jours a la tele , les (LA) scènes de crac-crac découpées a la machette hallal , il restait nez-en-moins les grand moment de bravoures baptisés au sang même d'infidèle cela n'en reste pas moins un grand spectacle de noblesse virile .

A priori j'imagine que mon coach Abou Arith , cavalier du désert a cheval entre le 16 et le 21 em siècle, aurait été subjuguée par les grandes chevauchées partent au combat  impitoyable et perdu d'avance .combat qu'il prend d'ailleurs comme exemple comme parfaite harmonie entre le cavalier et sa monture . Chacun sa culture, j'en  resterais a la complicité du laboureur et de son mulet je me sent plus proche de la patate que du sabre.

Bref : a ma grand stupéfaction, je découvre en lui un romantisme presque de fillette, malgré son allure de pirate du désert en pèlerinage a la Mecque. Il me décrit combien la fille était jolie, et surtout comment est ce possible qu'une femme puisse être si silencieuse et réservée, comment leur apprend t'on a parler avec les yeux et a rester mince, dans une bicoques nickel avec des gamins inpec ! et tout ça sans boniche philipino .

Il est vrai que 3 mots en 2 h c'est une extraordinaire  performance . On leur couperait la langue qu'elle repousserait comme la queue d'un lézard .

Veuf depuis peu, il m'a demandé si c'était possible de trouver une femme japonaise,  

Quand je lui explique que les pauvres ont bien du mal a trouver des maris, il me répond que le japonais  sont de ânes (hmar!)

Ha le bon sens populaire ! La femme des autres est toujours plus verte dans le jardin du voisin ,,,   

  

 

 

 

 

 

15:38 Écrit par carpet airways dans Amour | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : portrait maton |  Facebook |

Commentaires

Patate douce ( et adorée) j'ai toujours rêvé d'être la femme d'un autre...

Écrit par : Epiqure | 10/08/2006

TRADUCTION DE L'AFICHE : LA FEMME ET LA HACHE DU BOUCHER
ceci n'est un gag ! !!! ;-)))

Écrit par : zelda | 10/08/2006

baf Si c'est juste pour passer d'une femme brimee a une femme bridee ca vaut pas la peine

Écrit par : Barbatruc | 11/08/2006

baratruuuuuuuuuuuuuc mais kes tu fais ??? walla tu me manque ... haaaaaaaa ,,,habibiii wallaaaaaaa ,...

Écrit par : zelda | 11/08/2006

ya habibte ya Ayoune , c'est de ta faute t'as dit que tu m'aimais plus...

Écrit par : Barbatruc | 11/08/2006

tu es pleins de resources tu te devoiles ...en arabe de Shakespear ... je vais finir par savoir qui tu es ! !

Écrit par : zelda | 11/08/2006

Les commentaires sont fermés.