13/09/2006

Reliques

 

 

Je pénètre dans la peine  ombre de la chambre des reliques. empreintée a la Chrétienté cette culture de la relique n'est pas très familière au monde musulman . Qu'importe! C'est la foi qui compte le reste c'est du décorum .

De grandes vitrines parsemer de petites boites finement ciselées  genre coffret a pilules renferment les précieux poils de barbes ,rognures d'ongles , dents de lait , du prophète . Seul objet visible une lettre écrite de sa main . sachant que le pauvre homme ne savait ni lire ni écrire , cela remet donc en question tous le reste de cette si invisible collection . peut importe ,le publique a paye pour voir donc on va voir .

La chaleur est humide l'air lourd , l'ambiance est solennelle rien a voir avec les reste du palais .

Topkapi est assailli par la masse informe dépourvus d'élégance  de touristes qui par ailleurs n'ont rien a faire ici tant ils s'ennuient a suivre le troupeau.

Je suis soudain subjuguée par l'imam qui li le Courant dans un micro .assit dans une cage de verre il est lui aussi la relique fantasque d'une étrange mise ne scène.

Habillé lourdement  de sa cape de prêcheur coiffé du traditionnelle turban de coton autour d'un fes,j'imagine que sa petite cabine de verre est climatisée. il chante d'une voix lancinante et parfaite les versets sacrés sans que personne n'y prête réellement attention . Je m'arrête un instant dans l'ombre et observe sa jeunesse empreinte de sagesse et de discipline. Il ne me vois pas et soudain sort sont téléphone portable .il continu a lire dans le micro entrecoupé de savantes respirations. Puis je le vois taper un sms (texto) sans la moindre interruption de son chant religieux, une parfaite maîtrise du 'split braine '. Il va ainsi tenir toute une conversation texto.

Je suis a peut près certaine que ce mec la ,il sais taper sur sa tête en faisant des ronds sur son ventre et sans passer pour un gogole .

C'est fou ce qu'on sais faire d'inutile  avec un peut d'entraînement.

 

dessin

http://tricivenola.com

 

11:31 Écrit par carpet airways dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : tapis volant |  Facebook |

Commentaires

le texto c'était " je te rappelle plus tard, j'ai le turban autour des fesses"
Ok je sors
Bisous

Écrit par : Yves | 13/09/2006

c'est parce qu'il avait un trou et était directement branché sur www.coran.com, via le portable. Drôlement contente de te retrouver, princesse Babouches!!!;-)))))

Écrit par : Bille | 13/09/2006

Salut, Carpet, ici, moquet. On finira par se rencontrer !

Écrit par : biglodion | 13/09/2006

Jeu eud'mots Si je puis me permettre un jeu de mots pénible : "ta babouche bey-bey". OK, nuuuuuuuuuul, mais en situation !
Tenez-nous au Coran.

Écrit par : Jacques | 13/09/2006

president : votre jeu de mots est fin qu'il s'est perdu dans la moquette .j'ai rien compri mais c';est joli
moquette : je vous admir tellement que vous etes devenus un fantaisie , est ce bien raisonable ;-)
bille : moi aussi drolement contente de retrouver mon clavier arabe , c'est tout de meme beaucoup plus civilise ...
yves : j'te fait faire une clef ,, tu sort beaucoup ces derniers temps

Écrit par : zelda | 13/09/2006

héhooooooooooooooooooooooo! t'es encore passée où??????????????????

Écrit par : Bille | 14/09/2006

Les commentaires sont fermés.