15/09/2006

Les milles et un men-songes d'une nuit d'été

 

 

Il se fait appeler Mike plus facile a prononcer que son vrai nom, il prétend avoir appris l'anglais dans les prisons américaines ,ça fait rigoler son publique .

 Mike est un faiseur de légende ,un conteur d'histoires , un merveilleux ami spontanée . Du lobby de son mini hôtel Kebele a sa caverne d'Ali baba personnelle ,il voltige du présent au passé en parfait funambule . Entre Chopin et régué son cœur balance , entre les multitudes de blondes touristes qu'il attire dans sa grotte et les pèlerinages a la Mecque , son cœur 's'impure' et s'épure .il aime les esprits vif et se délecte d'un dialogue en toupie qui ne mène a rien qu'au mérite de se rouler le prochain joint pour savourer le commencement d'un nouveau chapitre .

L'hôtel est plein il me propose un tapis dans la bibliothèque probablement la plus petite du monde . On passe la soirée avec Verdi et bob Marley à se raconter des histoires de prophètes, de service militaire, et de science du tapis. Les fantômes d'un alchimiste du sultan et d'un politicien ottoman  ,  dont les tombes se trouves dans la petite coure contiguë, sont les hôtes permanant et respecté de cette étrange auberge.

il est vrai qu'on ne s'y sent jamais seul et que cet endroit est une sorte de vortex , un passage ver un monde parallèle ou tout arrive…non je n'ai pas partage de calumet ni fumée le tapis  .

Je tombe sur un volumineux carnet de voyage offert par une américaine de passage, pleine de talent je suis fascinée par son regard sur la ville et son coup de crayon ,l'histoire du Kebele et de son actuel sultan y est largement représenté c'est dire si le bonhomme marque les voyageuses .

Dans la soirée je rencontrais l'artiste,et dans un élan de franche amitié admirative nous avons partagée un kebab et d'incroyables histoires de sultane et de harems  . C'est la, la magie du vortex kebele faites un veux et il apparaît sur les canapés kitch du salon cocote.

Mike est un décorateur qui marche sur la tête. Les plafonds de son univers sont des foret de lumières de pompons de trucs qui pendouillent en parfait chaos, le visiteur se rétame automatiquement des la première marche, le nez en l'aire, les pupilles enivrée par les milliers de couleurs. L'endroit est à l'image de son créateur avec un je ne sais quoi de 'mère-grand'.

 Mike marche voûté,le buste en avant , et pour cause il passe le plus claire de son temps a dérouler des tapis et a rouler des pétards assis sur une chaise afghane sous des centaines de kilo de fanfreluches ethniques qui force le visiteur a adopter la même démarche troglodyte, il raconte ses histoires les façonnent au grés du publique ,ainsi je me suis vue attribuer le titre de Sheikha née de l'union d'une française et d'un prince du désert vivant dans un immense palais au cote d'un pacha Egyptien … éberluée par les détails en règles de ma nouvelle vie , j'écoute ma légende se crée en 'live' sous les regards interloqués des donzelles allemandes .ils pleut des questions auquel il répond biensure préservant ainsi ma prétendue timidité , un coup de file auquel je du répondre en arabe légitima sans encombre la carabistouille . conscient de l'émerveillement que suscite son conte, il peaufinera ma légende de zelda a la sauce Sultanamet .c'est gratifiant d'exister dans un conte de mille et un mensonges .

Peut importe le vraie du faut, les histoires c'est le souffle d'Istanbul. 

 

  

 

22:50 Écrit par carpet airways dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : tapis volant |  Facebook |

Commentaires

cheri genial

Écrit par : mahmoud | 16/09/2006

j'aime particulièrement "il passe son temps à dérouler des tapis et à rouler des pétards"; un vrai conte des mille et une nuits (d'été;-))
Encore

Écrit par : Bille | 16/09/2006

on dirait le fumoir du chateau avec Didier Vb qui aurait viré de la pipe au narguilé.
T'aurais du emmener bille

Écrit par : EPQ | 16/09/2006

t2 le chateau , tout ca c'est du passe, pas forcement le plus chouette de ma vie , je ne fait donc aucune ref a cette periode et je m'en porte pas plus mal .
bille qui roule n'amasse pas mousse ,,, elle a du boulot.

Écrit par : zelda | 16/09/2006

partie remise nous t retournerons lorsque mon bureau mobile sera parfaitement efficace;-)))))))))

Écrit par : Bille | 17/09/2006

Les commentaires sont fermés.