10/01/2007

a la rencontre de l'être abjecte .

 

twentyone_by_areml

 

  

il y a des êtres  dans la galaxie qui me font l'affect d'une extraordinaire répulsion , La cause :la fée 'misanthropia' s'étant penchée sur mon berceau ( c'est bien la seule) j'ai reçue des la naissance un pouvoir surnaturelle de détection des CRETINS  a moyenne, longue et très très longue distance . vous me direz je suis peut être la crétine d'un autres mais je m'en balance les coudes , ce ne m'intéresse absolument pas .

J'observait du premier étage l'arriver de ma délégation 'rencontre du troisieme type ' quand j'eu mon premier sentiment de dégoût , l'un des personnage se réveilla au delà de mes suppositions  , un maître suprême de la crétinerie , avec en cadeau bonux , un ego et une suffisance qui ferait pâlir d'envie mes petits princes .

heureusement que mon protecteur d'associer était la pour sectionner en une phrase aiguisée , la langue immensément longue , lourde , pesante , inutile de l'individus .

Le genre de personnage qui pcq qu'il porte une Dishdasha * attend de son entourage qu'il l'encense avec le respect que l'on doit a un prophète ou un rois.

Le genre de personnage  pontifiant qui cherche ses mots pour captiver son auditoire.

 L'ignare qui fait le grand professeur pcq je suis une femme et que par conséquent je ne sais rien donc il faut m'expliquer des carabistouilles dans un langage de simplet (destiné au sexe faible) sans même savoir que le bâtiment dans lequel il se trouve a été conçu et  dessiné par moi, et construit sous ma supervisons.

c'est quand il commença la liste des gents importent (sur sa planète) avec lesquels il (fait travailler ses esclaves) travail , que mon asocier lui balanca sans egar et en langage d'ouvirer "arretes ton char tu nous retarde" nous ne nous somme adresser qu'a son ouvrier sans meme pretter la moindre attention a son altesse cretinisime . Il réussi toute fois a me serrer la main chose que j'arrive en général a évite en gardant dans mon dos les points croisés, comme un grand chirurgien qui visite ses patients au pas de course.

Beurk : une moule ! J'ai serré la main a une moule ! C'est abject. Je jure qu'on ne m'y reprendra plus .

 

dishdasha*= vêtement local des pays du Golf .

 

 

<P class=MsoNormal dir=rtl style="MARGIN: 0in 0

22:26 Écrit par carpet airways | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : portrait maton |  Facebook |

Commentaires

Je vous applaudis pour votre article. c'est un vrai œuvre d'écriture. Continuez .

Écrit par : auto ecole paris | 19/07/2014

Les commentaires sont fermés.