14/09/2006

Fontaine de jouvence

Il y a le café Turque, la tête de Turque, la force d'un Turque, mais il y a surtout, et non des moindres : la drague a la Turque.

Istanbul est un mille feuille de cultures qui s'enchevêtrent, se superposent en couches de pierres qui ne sont jamais mortes. Les ruines vivent dans les maisons et les coures . De Byzance a Constantinople, les empires se succedend mais les hommes et les femmes restent les mêmes . Ils portent sur leurs visages les traits d'un passé glorieu et vaste, tant leurs yeux ont des couleurs qui trahissent le secret de leur innombrables provenances, ils sont  des enfants ottomans avant d'être Turques.

Hérité du légendaire raffinement des sultans , ils déambulent dans les rue sapés comme des milords ,chaussures pointues et vernies, chemises toujours impeccables malgré l'humidité , les 7 collines (falaises) les trottoirs en dent de scie et les travaux innombrable ,du vendeur de babouche aux nabab en passant par le pêcheur du pont Galata , ils sont tous net :c'est irréel ,alors que les touristes eu ,dégoulinent dans leur fringues disgracieuse de sportif , ils se gamellent  tous les cents mètres malgré le nez en mode floor-level-scaning ,qui leur donne un petit air de transhumance ,et je reste polie.

Ce n'est pas pcq on voyage qu'on doit forcement se déguiser en plouc , le short est un vêtement laid , qui enlaidi même le et la  plus sexy des créature . Et quand il est associé a des chaussettes et des sandales ouvertes, c'est une insulte au genre humain, de la  pollution visuel, du terrorisme, de l'invasion illégale de mes photos de vacances.

Donc je garde mes habitudes vestimentaires même si je dois transporter une valise en marbre.

C'est alors que je découvre l'art subtil d'une drague désuète, pleine de poésie , les approches sont variées imaginatives , surprenantes , 

Voici la plus belle, elle mérite qu'on s'y attarde.

Sous le dôme de pierre et de marbre d'une fontaine cachée a l'abri du brouhaha de la rue, l'homme regarde mes pieds et me dit : vous devez être bien fatiguée reposez vous sur ce tabouret.

Dans un français parfait a peine coloré d'un accent du Caucase. Surprise je demande : comment savez vous que je suis française

Il me répond l'oeil bleu vif plein de désirs : seule une françaises a des chevilles si fines et la peau si blanche qu'elle porte ses pas comme si elles étaient faites de porcelaine.

Autant vous dire que celle la on ne me l'avait jamais faite !

-Vous voulez me vendre un tapis n'est ce pas ?

Non je ne veut rien vous vendre, vous étés une femme trop désirable. -

-vous savez que vous prenez des risques, je ne vous désire pas du tout

-mais je ne vous demande rien, juste le privilège de regarder les chevilles  d'une princesse et je vous remercie d'être passe par ma fontaine.

Je suis rentrée a mon hôtel sur mes pieds en limoge, persuadée d'être la plus belle du monde.

Quel beau dimanche   

 

 

 

 

 

 

16:40 Écrit par carpet airways dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : tapis volant, tapis volan |  Facebook |